Actualités

Elections : CEP et exécutif satisfaits

on

La journée électorale du dimanche 20 novembre s’est déroulée dans le «calme» et la «sérénité». Le président de la République et le président du Conseil électoral provisoire s’en réjouissent sans battre la grosse caisse. Ils jouent la carte de la modestie et restent prudents par rapport à la suite du processus.

« La journée électorale s’est bien passée sans triomphalisme. Le gros lot est derrière», a déclaré le chef de l’État, lors d’un point de presse à la résidence officielle du premier ministre, dimanche soir.  Le dépouillement puis la tabulation des bulletins se poursuivront jusqu’au 1er décembre qui est la date retenue pour la publication des résultats préliminaires, suivant le calendrier électoral révisé. Le chef de l’État exhorte les candidats à respecter les règles du jeu en attendant la publication de ces résultats.

« Celui qui remportera les élections gagnera pour tous les autres et le perdant, indique Jocelerme Privert, gagnera à travers le gagnant».  Le vrai gagnant, a poursuivi le chef de l’État, ce ne sera pas les candidats, mais le pays. Il appelle à la collaboration de tout un chacun en vue de permettre à «la population haïtienne de remporter cette victoire pour qu’ « une fois pour toutes nous sortions de l’instabilité, l’un des principaux facteurs du sous-développement».

Le chef de l’État a tenu à saluer «l’engagement» et le «dévouement» des responsables de l’UCLBP, du FAES, du BMPAD et du ministère des Travaux publics, Transports et Communication qui ont permis la réalisation de cette journée. Ces institutions avaient pour mission de réparer huit jours avant les élections environ 300 établissements scolaires utilisés comme centres de vote et les axes routiers conduisant à 161 autres qui ont été détruits ou endommagés dans le grand Sud lors du passage de l’ouragan Matthew sur le pays. « Même les membres du Conseil électoral n’avaient pas cru que le gouvernement pouvait réaliser un tel exploit», se félicite Jocelerme Privert, qui demande à la population de garder son« calme» et sa «sérénité».

«Nous avons franchi cette étape qui est une victoire de la démocratie et une belle journée pour le pays», se félicite le président du Conseil électoral provisoire. En termes d’organisation et de planification, le Conseil électoral provisoire estime avoir atteint l’essentiel de ses objectifs. L’infrastructure ainsi que le matériel électoral ont été déployés à temps à plus de 99%, note Léopold Berlanger.

Sur les 1534 centres de vote, les élections ont eu lieu normalement dans 1530. À cause des mauvaises conditions du temps, le processus a démarré très tard dans deux centres de vote de la commune de Vallière dans le département du Nord-Est. A Roseaux, les nombreuses tentatives d’acheminer les matériels électoraux par voie aérienne sont restées vaines dans deux centres de vote qui représentent dix bureaux de vote.

Le président du Conseil électoral provisoire n’a pas caché sa satisfaction par rapport à « la participation pleine et entière» de la population dans le grand Sud. « Il y a  eu une participation qui indique que le taux peut dépasser la moyenne nationale ou des autres départements. Il y  a eu une participation enthousiaste», mentionne Léopold Berlanger.

Mais, en dépit de tout, Léopold Berlanger n’entend pas crier victoire aussitôt. « La bataille n’est pas finie», a-t-il dit. Le président du Conseil électoral provisoire assimile le déroulement de la journée électorale à la « première mi-temps» d’un  match. La deuxième mi-temps, ce sont les résultats et l’acceptation démocratique de ces résultats, a souligné le patron du CEP qui souhaite voir le pays en finir avec la question des élections et que les élus issus puissent se mettre au travail.

Tout en saluant les acteurs politiques qui ont «respecté les règles du jeu», la population qui a participé au processus dans la «tranquillité» et les policiers qui ont fait preuve de professionnalisme, Léopold Berlanger annonce la publication des résultats préliminaires pour l’élection présidentielle dans huit jours au maximum.

Danio Darius source le nouvelliste

About John BOISGUENE

mm

Je m’appelle John BOISGUENE, je suis IT manager et animateur de 105db (Gestionnaire de système informatique), spécialisé dans le développement Java / J2EE / GWT – C / C++ – PHP – JavaScript, dans les bases de données (Oracle, MySQL, SQL Server, etc … , dans l’administration réseau, creation de site internet depuis 2003. L’informatique a toujours été ma grande passion. J’aime apprendre, expérimenter de nouvelles technologies et faire partager mes découvertes. J’ai commencé le développement web et l’administration d’un réseau informatique dans une organisation basée à Port-au-Pince et je me suis très rapidement spécialisé dans ces domaines.

Recommended for you

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

0
Connecting
Please wait...
Send a message

Sorry, we aren't online at the moment. Leave a message.

Your name
* Email
* Describe your issue
Login now

Need more help? Save time by starting your support request online.

Your name
* Email
* Describe your issue
We're online!
Feedback

Help us help you better! Feel free to leave us any additional feedback.

How do you rate our support?